Historique

Racing Club de France, la passion du sport depuis plus de 120 ans

histCondorcet

1882 Les prémices du Racing

Comme chaque semaine, un groupe d’élèves du Lycée Condorcet, passionné de course à pied, se retrouve au beau milieu de la Gare St Lazare pour pratiquer son sport favori.
Rapidement, ils prirent l’habitude de se retrouver sur un terrain du Bois de Boulogne, mieux adapté à leur loisir.
C’est dans la grande salle de la gare que naquit officiellement, le 20 Avril 1882, le Racing Club qui deviendra en 1885 le Racing Club de France.

1884 La reconnaissance

A cette équipe sera donnée, dès 1884, la stature d’un club omnisports aux couleurs ciel et blanc sous l’impulsion de Georges de Saint Clair, alors secrétaire général du Racing Club.

1886 La naissance de la Croix Catelan

Après de nombreuses et longues négociations, le Racing Club de France obtient la concession par le Conseil Municipal de Paris d’une grande plaine au sein du Bois de Boulogne : le Parc aux Biches… Une piste en herbe d’un peu moins de 500mètres, un chalet servant de vestiaire et la Croix Catelan est née le 26 février 1886, accueillant déjà un millier d’adhérents.

1900 Les Jeux Olympiques

La Croix Catelan accueille dès 1900 les épreuves d’athlétisme des Jeux Olympiques. C’est l’Anglais Charles Bennett qui enlève le titre du 1500m.
Dès lors le Racing Club de France ne cessera plus de s’agrandir.

1924 Un nouveau départ

Alors que la France s’apprête, faute d’installation, à renoncer à l’organisation des Jeux Olympiques, le Racing Club de France participe à la construction d’une arène prestigieuse de plus de 65 000 places : le Stade Yves du manoir de Colombes. Ce stade, aujourd’hui devenu mythique, accueillera plus tard la Coupe du Monde de Football, les Championnats d’Europe d’Athlétisme et le Tournoi des Cinq Nations.

1947 Le Racing s’agrandit…

Le siège social de la Rue Ampère étant devenu trop exigu, le Racing Club de France acquiert la Rue Eblé pour installer toutes les sections sportives et le personnel administratif. Après d’importants travaux, le site offre de vastes installations sportives modernes pour le plus grand plaisir des membres, avec notamment les piscines construites en 1963.

1952 Le golf rejoint le RCF

L’acquisition de terrains permet de créer le golf de La Boulie, près de Versailles, dont la surface sera portée à 106 hectares en 1963.

1963 Un nouveau site

L’acquisition du centre de Saussure vient compléter le patrimoine sportif du Racing Club de France qui compte désormais cinq sites bien distincts, offrant, chacun leurs particularités.

1982 Le RCF, un club centenaire

Cette année là, le club se voit décerner par le C.I.O. la coupe olympique créée en 1906 par Pierre de Coubertin, récompensant les associations ayant servi au mieux le sport et l’Olympisme.

2000 A l’orée du 2éme millénaire

Le Racing compte plus de 20 000 membres qui peuvent pratiquer 17 disciplines sportives réparties sur 5 sites. Au sein des sections sportives, le club accueille chaque semaine plus de 3 500 enfants, le club s’oriente alors plus particulièrement dans une politique de formation sportive.

2006 L’impensable

A l’issu d’un appel d’offre public, la concession de la Croix Catelan est accordée au groupe Lagardère, et ce pour 20 ans.
La perte de cette concession est un véritable coup de poignard donné au Racing Club de France, à son histoire, à son patrimoine.

Le groupe Lagardère a également obtenu la jouissance du centre de la Rue Eblé en échange de la mise aux normes de sécurité de l’immeuble et de la reprise, pendant 3 années de l’ensemble des sections sportives. Le RCF, association loi 1901, reste bien évidemment propriétaire de la rue Eblé.

Aujourd’hui

Le centre névralgique du Racing Club de France s’est installé au Golf de la Boulie.

Le Racing Club de France compte désormais 8 sections : le golf, le hockey sur gazon, le tennis, relancé rue Saussure, le water-polo, le tir, le ski, le judo, et l’athlétisme.